Le guide annuaire du tourisme et de l'information des îles de l'Océan Indien
Océan Indien | Mayotte | Actualité | Petites annonces | Voitures d'occasion | Boutique en ligne | Comores | Madagascar | Zanzibar  
   
Recherche dans la base de données Malango
Actualité Photos Annuaire de sites Associations
 
Accueil Malango Iles de l'Océan Indien

Contenu du chapitre :

Iles de l'Océan Indien
Les organismes auxiliaires des TAAF
Le scandale des Chagos
L'Ile de la Réunion
Diego Garcia
Madagascar
Les Comores
Présentation de Mayotte
Ile Maurice
Les iles Eparses
La grande richesse des algues des Kerguelen
Zones Economiques Exclusives
Présentation des Iles Eparses
Le Banc du Geyser
Les Iles de l'Ouest de l'Océan Indien

Les Iles de l'Ouest de l'Océan Indien Envoyer l'article par courrier électronique Imprimer l'article

 

Les Iles de l'Ouest de l'Océan Indien

L'Océan Indien occidental

Le long de l'Afrique de l'Est et jusqu'au Sud de l'Inde se trouve une région parsemées d'îles aux origines très différentes. En revanche, leurs histoires sont très liées et principalement marquées par la convoitise de peuples nettement plus puissants.

Des origines très différentes

La plus grande de ces îles, Madagascar, couvre une superficie équivalente à celle de la France et du Benelux réunis. Elle s'est formée par le détachement d'une partie du continent africain au cours de l'écartement des plaques technoniques africaines et indienne. La dimension de l'île et son éloignement progressif du continent africain a permis que se développent une faune et une flore comportant de nombreuses espèces endémiques. L'animal le plus emblématique de l'Ile Rouge, comme on la surnomme (ou Ile Continent en raison de sa taille) est le Maki que l'on ne trouve que sur Madagascar et l'Ile des Comores la plus proche : Mayotte.

Les Comores, elles, se sont formées lors d'éruptions volcaniques. L'archipel devrait comporter cinq îles principales (et non quatre) : la cinquième a déjà presque totalement disparu et n'existe plus que sous la forme d'un atoll en formation : le Banc du Geyser. Il s'agit en fait des restes de la barrière de corail qui a entouré une île aujourd'hui disparue. A Mayotte, on trouve un stade intermédiaire : la barrière est tellement éloignée de l'île qu'elle a formé un des plus grands lagon fermé du monde avec ses 1500 km² de superficie.

Anjouan et Mohéli, également volcaniques, sont plus jeunes et moins érodées. Elles ne comportent pas de lagon et la barrière de corail est en formation. En revanche, Grande Comore ou Ngazidja est surmontée d'un volcan encore actif qui occupe la plus grande partie de sa superficie. Le Karthala possède le cratère actif le plus grand du monde. Ses éruptions sont relativement fréquentes, la dernière date de décembre 2005. Certaines de ses colères sont dévastatrices.

L'Ile de la Réunion, qui se trouve au sud-est de Madagascar, fait partie de l'ensemble des Mascaraignes. D'origine volcanique, le majestueux Piton de la Fournaise, comme son nom l'indique, est également toujours en activité. Sa dernière crise de nerf date du mois d'octobre 2005.

L'Ile Maurice (ou Ile de France) est également d'origine volcanique. Sa formation résulte de trois périodes volcaniques successives. Elle est composée de roches basaltiques, de différents types en fonction de leur âge.

Les Seychelles quant à elles, ne sont ni volcaniques, ni coralliennes. Elles sont de type "micro-continent". Elles sont composées de granit dans leur soubassement. Quand ce granit affleure, cela nous donne les plages certainement les plus belles de la planète, ce sont elles qui ont fait réputation de l'archipel en l'amenant au rang de véritble mythe.

Il existe dans le sud de l'Océan Indien une série de petites îles françaises connues sous l'appellation d'îles Eparses. Ce sont Tromelin, Glorieuses, Juan De Nova, Bassas Da India, Europa. Chacune de ces îles, à l'exception de Bassas Da India, immergée à marée haute, abrite une station météorologique dont le chef est le représentant légal du Préfet de la Réunion délégué du gouvernement chargé de l'administration des îles Eparses. Ce représentant est assisté d'un gendarme.

Trois de ces îles, Glorieuses, Juan De Nova et Europa, possèdent en plus un détachement militaire qui relève du général commandant supérieur des FAZSOI. Ces îles, possessions françaises depuis 1896, sont placées sous l'autorité du Ministre chargé des départements et territoires d'outre-mer depuis le 1er août 1960. Elles sont classées, depuis 1975, en réserve naturelle.

E. Trannois - janvier 2006


A propos du piton de la fournaise : http://www.fournaise.info

LA LETTRE DE MALANGO
Recevez chaque jour les titres de l'actualité de l'Océan Indien par courriel

Votre nom :
Votre adresse email :

Les autres sites Malango

Malango Mayotte  |  Malango Actualité  |  Malango Annonces  |  Malango Océan Indien  |  Malango Comores  |  Malango Madagascar  |  Malango Zanzibar  |  Douka, la boutique de Malango  |  Malango Maurice  |  Espace professionnel de Malango  |  Annuaire de la presse et des médias  | 
Nous contacter Sites partenaires Plan du site