Le guide annuaire du tourisme et de l'information des îles de l'Océan Indien
Océan Indien | Mayotte | Actualité | Petites annonces | Voitures d'occasion | Boutique en ligne | Comores | Madagascar | Zanzibar  
   
Recherche dans la base de données Malango
Actualité Photos Annuaire de sites Associations
 
Accueil Malango Les collectivités d'Outremer

Contenu du chapitre :

Les collectivités d'Outremer
Le service de l'état-civil du ministère de l'outremer
Le traité d'Amsterdam
Articles de la constitution concernant l'outre-mer
Résulats du référendum pour la Consitution Européenne 29 mai 2005

Les régions ultra périphériques (RUP)
LES RUP, un peu d'histoire
Les parlementaires de l'outremer
L'outremer français en chiffres
Ethnies des Dom Tom
Collectivités et départements d'Outre-mer
Les collectivités locales de l'Outremer
Origines du Service de l'Etat Civil
Sites des Dom-Tom
Christian ESTROSI : biographie
Population Dom Tom
XIème conférence des présidents de région ultra périphériques

Dom-Tom ; chefs-lieux
François Baroin : portrait du ministre de l'Outremer
Statut des Dom Tom
Outremer et décentralisation
Départements et territoires d'outremer

Le traité d'Amsterdam Envoyer l'article par courrier électronique Imprimer l'article

 

Le traité d'Amsterdam

Le traité d'Amsterdam

L'article 299.2 du Traité d'Amsterdam a pour objet de définir le statut des Régions Ultra Périphériques européennes (RUP)

Article 299.2 du Traité d’Amsterdam

Ultrapériphérie : Une situation unique dans l’Union Européenne consacrée par l’article 299-2 du Traité d’Amsterdam

« Les dispositions du présent traité sont applicables aux départements français d’outre-mer, aux Açores, à Madère et aux îles Canaries.
Toutefois, compte tenu de la situation économique et sociale structurelle des départements d’outre-mer, des Açores, de Madère et des îles Canaries, qui est aggravé par leur éloignement, l’insularité, leur faible superficie, le relief et le climat difficile, leur dépendance économique vis à vis d’un petit nombre de produits, facteurs dont la permanence et la combinaison nuisent gravement à leur développement, le conseil, statuant à la majorité qualifiée sur proposition de la commission et après consultation du Parlement européen, arrête des mesures spécifiques visant, en particulier, à fixer les conditions de l’application du présent traité à ces régions, y compris les politiques communes.
Le conseil en arrêtant les mesures visées au deuxième alinéa, tient compte des domaines tels que les politiques douanières et commerciales, la politique fiscale, les zones franches, les politiques dans le domaine de l’agriculture et de la pêche, les conditions d’approvisionnement en matières premières et en bien de consommation de premières nécessité, les aides de l’Etat, et les conditions d’accès aux fonds structurels et aux programmes horizontaux de la Communauté.
Le conseil arrête les mesures visées au deuxième alinéa en tenant compte des caractéristiques et contraintes particulières des régions ultrapériphériques sans nuire à l’intégrité et à la cohérence de l’ordre juridique communautaire, y compris le marché intérieur et les politiques communes. »


LA LETTRE DE MALANGO
Recevez chaque jour les titres de l'actualité de l'Océan Indien par courriel

Votre nom :
Votre adresse email :

Les autres sites Malango

Malango Mayotte  |  Malango Actualité  |  Malango Annonces  |  Malango Océan Indien  |  Malango Comores  |  Malango Madagascar  |  Malango Zanzibar  |  Douka, la boutique de Malango  |  Malango Maurice  |  Espace professionnel de Malango  |  Annuaire de la presse et des médias  | 
Nous contacter Sites partenaires Plan du site